Marrakech-Tiznit: la scoumoune…

Dimanche 2 février 2020:
Au moment de partir, le pneu arrière gauche semble peu gonflé. A la première station service, on vérifie la pression et il n’y a plus que 3,5 bar. Comme il n’y a pas de garage, nous regonflons à 5,8 et repartons. Tout au long des 350 km, nous nous arrêterons pour regonfler. Le pneu perd de plus en plus. A 20 km deTiznit, nous devons sortir le compresseur mais les deux fusibles des deux prises déclarent forfait. Heureusement une dernière station nous permet de regonfler une dernière fois avant d’arriver au camping. Après le pneu explosé l’an dernier, nous angoissions de revivre la même expérience.

Nous retrouvons nos amis catalans avec un plaisir partagé. Le camping est sympa et le patron appelle un réparateur qui passera demain. Ici on ne doit pas se déplacer, les marchands marocains passent continuellement proposer leurs services. Alain et Michelle ont préparé un apéro comme on les aime et nous passons une bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.